Analogies entre les points d’acupuncture et l’Empire chinois traditionnel

0

« Analogies entre les points d’acupuncture et l’Empire chinois  traditionnel » de Hen-ning STROM (Editions You Feng)

Regardez votre poitrine dans un miroir… peut-être y verrez vous une colombe, qui vous transportera vers la capitale chinoise. Vous suivrez à votre gré la voie du peuple, ou celle des feudataires ou si vous êtes porteur d’un Qi impérial, vous pourrez franchir au 14 Ren Mai, la porte du palais impérial, suivre la voie impériale et obtenir  audience auprès de l’Empereur…
Fabuleux voyage au pays des points du thorax qui nous fait prendre conscience de l’analogie existante entre l’organisation de la capitale chinoise (notamment celle du palais impérial) et la disposition des points sur la poitrine.
Puis, une analogie est réalisée entre les points de l’abdomen et l’évolution terrestre de l’homme toujours en conservant une voie impériale, Ren Mai, une voie des feudataires, le méridien du rein et la voie du peuple avec les méridiens de l’Estomac, de la rate et du Foie. En pratique, un excellent moyen d’enrichir l’utilisation des  points «car chaque point indique son Mandat céleste ming : son rôle anatomique, son rôle physiologique et spirituel, et par déduction ses indications en cas de dysfonctionnement».
Très enrichissant !

Partager sur :

Infos de l'auteur

Ysabelle Joessel

Sage-Femme de formation, Isabelle Joessel a suivi le cursus Imhotep de 2005 à 2008. Diplômée du CCREAT, elle obtient en 2015 le Diplôme National de Médecine Acupuncturale. Elle est installée en Suisse près de Lausanne depuis 2008 où elle pratique l’Acupuncture Traditionnelle et l'Esthétique en cabinet privé. Elle y associe aussi l’Hypnose Humaniste et ce depuis 2015. La Thérapie avec les chevaux est une autre activité qu'elle propose à certains de ses patients, comme notamment les enfants et les adolescents. Pour en savoir plus : www.alea.ch

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.