Quels points pour un « fil à la patte » ?

0

Parmi les centaines de points d’acupuncture qui sont à notre disposition, je vous propose aujourd’hui d’en détailler cinq. Ces cinq points ont tous en commun le même idéogramme « Hou », que ce soit dans leur nom principal ou dans leurs alias.
Vous verrez que ces points pourront être utilisés dès qu’il y aura une notion d’entrave ou de fil à la patte.
Mais avant d’aller plus loin, regardons en détail comment est composé l’idéogramme Hou.
Il y a tout d’abord l’action de la marche ; mais ensuite, les pieds du marcheur sont entravés par un fil, tenu par un homme qui se tient derrière lui. L’ensemble désigne un prisonnier avec les pieds encordés et un garde qui tient la corde afin qu’il ne s’échappe pas. La traduction donnée est « en arrière » ou « postérieure » pour désigner la personne se trouvant derrière la personne entravée.
En adaptant cette symbolique à notre société, il est aisé d’imaginer dans quels cas utiliser les points qui contiennent cet idéogramme :
– Des situations de dominant/dominé qui empêchent tout épanouissement personnel comme un patron autoritaire par exemple ;
– Un fil à la patte qui peut être quelque chose ou quelqu’un (un surendettement par exemple qui prive de tous projets, un parent malade à charge..) ;
– N’importe quelle histoire familiale dont l’empreinte est telle qu’elle interdit d’aller de l’avant.
Bref, les situations sont aussi nombreuses qu’il y a de patients.
Mais je vous ai assez fait languir, voici les 5 points qui nous intéressent : 3IG, 1VB, 2VB, 13F et le 19TM.
Pour chacun je vais expliquer dans quel cas il sera le plus judicieux de l’utiliser.

o 3IG – Hou Xi traduit par « vallée postérieure »

Parmi les 5 cinq points, c’est celui qui entrave le plus. En effet, non seulement il est composé de l’idéogramme Hou, mais aussi de Xi qui désigne des personnes coupables condamnées aux travaux forcés. C’est la double peine : vous étiez déjà encordé aux pieds, mais en plus vous êtes condamné à exécuter une tâche fatigante afin de payer votre dette à la société. C’est pour le coup le point qui désigne une situation où toute échappatoire est impossible tant que la dette ne sera pas payée.
Voyons maintenant ce que la fonction du point apporte comme notion supplémentaire.
Le 3IG est le point Iu du méridien de l’intestin grêle. Il est intéressant pour toutes les douleurs sur le trajet, notamment au niveau du cou. C’est le grand point donné pour les torticolis qui entravent physiquement la mobilité de la tête, mais aussi la capacité à dire non ou à regarder une situation en face. Pour chaque cas il faudra explorer la cause du blocage.
C’est aussi le point clé du Tou Mo, le vaisseau gouverneur des yang. Deux options s’offrent alors à nous.
– Soit l’on reconnaît une pathologie du Tou Mo, alors le 3IG aura la capacité de désentraver la circulation du yang afin qu’il puisse circuler librement dans le corps. Ce sera le cas pour les problèmes d’épilepsie, de dos arqués (opisthotonos) ou de stérilité.
– Soit l’on est en face d’un déséquilibre qui relève du chemin de chemin de vie, comme par exemple un excès de rigidité qui empêche une ouverture d’esprit ou d’aller de l’avant.

o 1VB – Hou Qu traduit par « en arrière de la courbure »

Ce 1VB est plus connu sous le nom de Tong Zi Liao (Creux de la pupille), que l’on résume souvent par le point de « la faute commise pas les parents ». Si l’on veut bien comprendre le 1VB, il faut avoir en tête ses deux noms, car il ouvre des perspectives d’utilisation tout à fait nouvelles.
Comme pour le point précédent, on aura une utilisation symbolique et une autre plus fonctionnelle.
Revenons sur cette fameuse faute décrite par l’idéogramme Tong : les enfants sont réduits en esclavage parce que leurs parents ont commis une faute dite « lourde ». La recatégorisation par la clé de l’œil désigne la pupille qui est au service de l’œil. Le 1VB est donc traditionnellement utilisé dès que l’on se trouve devant une histoire qui nous montre une problématique avec un parent qui a commis une faute, qui a été déficient voire violent dans son éducation, ou qui a transmis une maladie à son enfant ce qui le rend fautif. Mais maintenant que nous connaissons l’alias Hou Qu du 1VB, la puncture du 1VB s’en trouve enrichie de sens puisqu’à la notion de faute, s’ajoute celle d’entrave qui empêche les enfants à aller de l’avant parce qu’ils se sentent prisonniers de leur histoire parentale.
Le 1VB a parmi ses fonctions, celle d’être un des points de sortie de l’énergie Oé. En effet, au chapitre 76 du Ling Tchou on lit que chaque matin, à l’ouverture des yeux, l’énergie Oé commence à circuler. Ses points de départ sont les points 1V, 1VB, 23TR et 1 E.
Le 1VB, plus que tous les autres, sera donc très approprié pour stimuler le départ de l’énergie de défense, s’il s’avérait qu’elle était entravée par un blocage énergétique.
Mais le 1VB n’est pas un simple point de sortie. On apprend au chapitre 21 du Ling Tchou qu’au niveau du cerveau le Yin Tsiao Mo et le Yang Tsiao Mo se croisent, ce qui permet ensuite aux énergies yin et yang de s’interconnecter pour ensuite se réunir au 1VB, ce qui donne une envergure supplémentaire à ce point. On peut imaginer l’intégrer dans un traitement de l’insomnie, qui est un des déséquilibres du Yang Tsiao Mo : il permettra ainsi de lever le blocage qui empêche l’équilibration yin-yang, responsable ici d’un mauvais sommeil. Appartenant à l’axe charnière Chao Yang, ce 1VB sera un atout précieux couplé au 1V, incontournable dans un traitement sur les Tsiao.

o 2VB – Hou Guan traduit par « barrière postérieure »

Hou Guan est un alias du point. Le 2VB est traditionnellement désigné par Ting Hui qui veut dire « peut entendre ». Ces deux noms sont intéressants à connaître pour élargir l’utilisation du point.
Le 2VB est ici un point barrière : étant situé au niveau de la mâchoire, il sera utile, associé soit au 1VB ou 3VB (eux aussi points Guan), pour lever tout blocage qui empêche le bon fonctionnement de l’articulation de la mâchoire. Cette articulation nous permet d’assurer deux fonctions : celle de manger et celle de parler. Dès qu’il y a aura un dysfonctionnement moteur de l’une de ces fonctions, Hou Guan, point barrière d’un axe charnière, sera à envisager.
L’articulation de la mâchoire prend également appui sur l’os temporal qui contient l’oreille interne. Or cette oreille interne est énergétiquement associée au Chao Yin. Mais il y a une différence entre le Cœur et le Rein. La mécanique de l’audition est associée au Rein, alors que la qualité de l’écoute est quant à elle associé au Cœur. Ainsi, seul un Cœur en paix permet d’écouter soit les doléances, soit les conseils afin de faire le bon choix. Une mâchoire bloquée peut donc être mise en lien avec une problématique d’écoute, et le 2VB qui est localement proche de cette oreille interne aura ainsi une action à la fois sur la mécanique auditive (Rein) et sur l’écoute (Cœur). Le Cœur étant en midi/minuit avec la Vésicule Biliaire, il permet ainsi, après la faute commise par les parents au 1VB, d’écouter avec attention les conseils afin de faire le choix qui permettra de se libérer des cordes qui entravent une mise en mouvement. D’ailleurs, une des autres fonctions du 2VB est d’être le point nœud du Chao Yang, ce qui lui donne un pouvoir supplémentaire dans la dynamisation de cet axe.

o 13F – Hou Zhang Men traduit par « porte postérieure des fortifications »

La symbolique du 13F n’est pas aisément transposable à une histoire de vie. C’est un point Men (porte) qui peut être entravée par ce fameux idéogramme Hou. Qu’est-ce qui peut bloquer une porte? Sa fermeture, et nous sommes justement sur l’axe Tsue Yin qui est un axe de fermeture. Ce 13F peut donc être tout à fait utilisé pour ouvrir cette porte, oui mais l’ouvrir sur quoi ? Toutes les hypothèses sont possibles.
Tout d’abord au niveau de la posture de certaines personnes, je pense par exemple aux bras et aux jambes croisées.
De même une fermeture d’esprit sera à travailler avec le 13F en y ajoutant un point de l’Estomac pour lui adjoindre un peu de souplesse.
Organiquement on y pensera pour agir sur la fermeture des muscles, notamment ceux de l’utérus. L’utérus est une fortification, et ce point permet l’ouverture de la porte du col, c’est pour cela qu’il est un des grands points qui permet de favoriser sa dilatation. Mais en tant que point appartenant au méridien qui gère les muscles et tendons, rien n’empêche de l’imaginer pour toute problématique d’ouverture/fermeture des différents sphincters au niveau du corps.

Nous avons vu ci-dessus que le 1VB avait une action sur la stimulation de l’énergie Oé. Ici le 13F peut lui faire écho en tant que dernier point de la circulation de l’énergie Iong avant sa séparation en 2 branches qui vont se reconnecter au 1P. On peut d’ailleurs utiliser l’association 13F+1P dans des problématiques de sommeil due à un blocage de l’énergie Iong.
Mais le 13F a deux autres fonctions importantes : il est le point Mo de la Rate et le point Roe des Tsang ce qui fait de lui un point incontournable dans la tonification et la distribution du yin.
Il a d’ailleurs de nombreuses indications digestives, la Rate ayant un rôle primordial dans le processus de digestion.

o 19TM – Hou Ding traduit pas « en arrière du vertex »

Voilà un point tout à fait à part puisqu’il a une action directe sur l’hypophyse. D’ailleurs l’idéogramme Ding est vraiment explicite : il représente un clou avec sa tête. Si l’on observe l’hypophyse antérieure et la tige pituitaire, cela ressemble en effet à un clou. Deux points au niveau du sommet de la tête ont d’ailleurs ce même idéogramme Ding, ce sont les 19TM et 21TM qui ont chacun une action sur cette glande.
L’hypophyse antérieure sécrète de nombreuses hormones dont la TSH qui stimule la thyroïde, l’hormone de croissance, les gonades (action sur l’appareil reproducteur) et les corticostimulines (action sur les surrénales). Un petit dérèglement de l’hypophyse et c’est toute la physiologie humaine qui est touchée. Le 19TM, grâce à son idéogramme Hou est ainsi beaucoup plus indiqué que le 21TM avec l’idée de libérer tout blocage qui pourrait faire dysfonctionner cette glande. Mais ce point seul ne suffira pas. Il faudra lui adjoindre le 20TM qui travaille sur tout le système glandulaire grâce à l’hypothalamus, ainsi que le 36 E considéré comme le point de commande pour tout traitement hormonal.

Par ces cinq points que sont le 3IG, le 1VB, le 2VB, le 13F et le 19TM, nous avons là un panel assez large pour trouver celui qui s’adaptera le mieux à l’histoire de vie des patients et à leur déséquilibre énergétique. Cet idéogramme Hou, traduit par «derrière » est, on l’a vu, beaucoup plus riche de sens que cette simple traduction. Pour aide-mémoire je dirais que Hou c’est le fil à la patte qui entrave nos idées, nos mouvements ou le fonctionnement physiologique de notre corps. Mais s’il y a des points qui entravent, existe-t-il des points qui libèrent, qui coupent des liens ? Il y a deux points qui ont l’idéogramme Jie qui figure un couteau qui tranche les liens. Ces points sont le 41 E Jie Xi (vallée de division) et le 2TM Bei Jie (séparation du dos). Mais je finirai par le plus intéressant : Lie Que, le 7P qui figure entre autres choses une lame tranchante qui divise. Ce 7P en tant que point clé du Jen Mo, point Lo du Tcheou Tae Yin et du foyer supérieur pourra être facilement associé, par ses nombreuses fonctions aux points étudiés dans cet article.

Partager sur :

Infos de l'auteur

Claire Bergereau

Claire Bergereau est : - Professeur des écoles avant de reprendre des études en 2010 au Centre Imhotep. - Diplômée du Centre Imhotep en 2014 - Présidente du SYNAT en 2016.

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.