Piqûre à l’opposé et grande piqûre

0

Piqûre à l’opposé

Nous soulevons aujourd’hui un problème dans les traitements qui n’est pas ou peu enseigné. Pourtant le So Wen et surtout le Ta Tchreng le décrit avec précision. Voici de quoi il ressort afin d’améliorer grandement l’efficacité de l’acupuncture et de ne pas faire d’erreur de traitement.

La pénétration du Xié externe suit toujours la même voie:
D’abord la pénétration sur un merveilleux vaisseau (MV) puis les Tching Kann (TK) ensuite les Lo (ici il s’agit de toutes les voies de communication comme les so wen luo, les Pi pou, les Tching Pié, les voies de passage entre les méridiens dans la circulation de Iong) pour finir sur les méridiens et enfin les organes.

Partant du présupposé que les pathologies de chaque groupe soient connues, nous aurons ainsi des techniques appropriées en fonction de la zone où se situe le Xié externe pervers. Par exemple, lorsque le Xié est dans les organes, la technique IU/Mo est la seule efficace.

Dans le Ta Tchreng, la piqûre opposée (PO) ou celle de  la grande piqûre (GP) est liée aux deux cas suivants:
xié dans les Lo, alors piqûre opposée
xié dans les méridiens (King lo) alors technique de la grande piqûre si la douleur est unilatérale

Par exemple, lorsque le Xié s’installe dans le Ta Lo (voie Lo générale, voir ci-dessus) du Tsou Yang Ming Estomac, les symptômes présentés sont une épistaxis et/ou froid au maxillaire supérieur. Si la douleur ou le saignement est bilatéral, il faut piquer des deux côtés le point TING du Tsou Yang Ming soit le 45 E. Si le saignement ou la douleur n’est que d’un seul côté il est absolument essentiel de piquer en opposé .

Voici les différentes pathologies rencontrées dans les Ta Lo envahis par le Xié externe:

Tsou Chao Yin (R) : ballonnement, oppression thoracique, cardialgie, douleur aux flancs

Tcheou Chao Yang (TR): pharyngite, langue retournée, anxiété, sécheresse bouche, blocage épaule

Tsou Tsiue Yin (F) : crise herniaire extrêmement violente

Tsou Tae Yang (V) : céphalée, douleur au cou et à l’épaule

Tcheou Yang Ming (GI) : plénitude thoracique, dyspnée, chaleur dans la poitrine

Tcheou Tsiue Yin (MC) : douleur du coude jusqu’à la main (canal carpien), flexion du poignet impossible

Yang Tsiao : douleur oculaire débutant au coin interne des yeux

Tsou Yang Ming (E) : épistaxis, froideur maxillaire supérieur

Tsou Chao Yang (VB) : douleur côtes, dyspnée, toux et transpiration

Tsou Tae Yin (Rte) : lombalgies avec irradiations au pelvis, dyspnée empêchant la flexion arrière

Tcheou Tae Yin (P) : dyspnée, toux, thorax serré, douleur digestive

Tcheou Tae Yang (IG) : surdité, douleur épaule et cou

remarquez que la pathologie du Tcheou Chao Yin n’est pas mentionnée car elle est identique au Tcheou Tsiue Yin.
Remarquez aussi le Yang Tsiao car le texte traditionnel précise bien que les méridiens sont au nombre de treize. Pour l’homme, douze méridiens + le Yang Tsiao Mo. Le Yin Tsiao Mo étant considéré comme une voie Lo
Pour la femme, douze méridiens + Yin Tsiao Mo, le Yang Tsiao étant considéré comme une voie Lo.
A cela viendra s’ajouter le Jenn Mo et le Tou Mo. En tout quinze méridiens qui doivent vous interpeller car en lien avec les quinze voies Lo.

grande piqûre

Nous sommes maintenant dans les parties plus profondes de l’organisme. Le Xié est entré dans les King Lo c’est-à-dire les méridiens principaux.
Le texte est très explicite :
«  on puncture les points des méridiens principaux du côté atteint, en présence d’un pouls « plein » du côté opposé »

Ainsi, devant une symptomatologie d’un King lo de Tcheou Tae Yang IG avec une douleur à la gorge importante du côté gauche par exemple, vous devez envisager le traitement en fonction du pouls :
si le pouls n’a pas la forme de plénitude sur IG alors il faut traiter sur le méridien atteint donc ici à gauche sur le Tcheou Tae Yang.
Si le pouls d’IG est plein (plénitude de Xié) il faut absolument traiter par la grande piqûre c’est-à-dire du côté opposé à la douleur.

Le traitement est efficace parce que suivant les préceptes des anciens. Il respecte une chronologie de pénétration du Xié et tient compte de l’état de l’énergie de défense. En effet si le pouls est plein, cela signifie une lutte entre le pervers et le correct. Autrement, le pouls signe un affaiblissement de l’énergie de défense Oe.

En conclusion

Il est important de connaître ses pathologies afin d’obtenir une guérison et non une suppression de symptômes.
D’abord savoir si vous vous trouvez devant un Xié externe qui est au début de sa pénétration et qui envahit les pattes Lo superficielles, ou bien déjà dans les parties plus profondes avec les King Lo méridiens.

Partager sur :

Infos de l'auteur

Jean Motte

Jean Motte directeur du centre Imhotep, formation en acupuncture traditionnelle, Auteur de livres de références en acupuncture: Vade-Mecum d'Acupuncture Traditionnelle (Editions Trédaniel), Les Chemins cachés (Editions Trédaniel), Ling Tchrou (Editions Imhotep), Tian Kan Ti Tche (Editions Imhotep). Conférencier : Belgique, Canada, HEC, Radio médecine douce, Baglis TV.

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.