Proposition pour traiter un cas de fausse stérilité

0

D’après une observation personnelle réalisée sur une dizaine de femmes, j’ai cru remarquer un lien entre l’ovulation selon qu’elle soit à gauche ou à droite et le sexe de l’enfant.

Ovaire droit ou ovaire gauche

L’idée m’est venue qu’une ovulation à gauche, donc yang, pourrait faire partie des conditions pour avoir un garçon, de même qu’une ovulation à droite – yin – entraînerait la naissance d’une fille. Facile me direz-vous mais cela s’est vérifié jusqu’à présent.
A ceux qui voudraient se renseigner, une échographie précoce est nécessaire pour connaître le point de départ de l’ovulation, il s’agit de détecter le corps jaune resté dans l’ovaire avant que celui-ci ne se désintègre à environ un mois de grossesse.

Terrain acide ou alcalin

Un autre facteur rentrerait en ligne de compte. Il est reconnu que le terrain alcalin ou acide du col de l’utérus joue sur la sélection des spermatozoïdes dans le sens où un terrain acide détruit les spermatozoïdes mâles ne laissant passer que les femelles. Sachant que les spermatozoïdes mâles sont les plus rapides, nous pouvons donc déduire qu’une femme au pH alcalin ou neutre sera plus à même d’avoir un garçon.

Fausse stérilité?

Une question se pose alors : se pourrait-il qu’il faille réunir ces deux facteurs pour qu’il y ait fécondation ?
Autrement dit est-ce qu’une femme dont l’ovulation se fait par exemple à gauche et qui présenterait un terrain acide ne serait-elle pas un cas de « fausse » stérilité si ce genre de situation se représentait chaque mois ?
Avant de proposer un traitement, une question se pose : existe-t-il un lien éventuel entre l’acidité d’un pH et l’acidité propre à l’élément Bois dans les cinq éléments ?
Rappelons que plusieurs branches liées au Bois circulent dans les organes génitaux : la voie Luo du F ainsi que le Tching Pié et le Tching Tcheng de la VB.
Nous pourrions alors penser qu’une personne recherchant une alimentation acide aura le même besoin au niveau uro-génital, c’est-à-dire un pH basique. Dans ce cas là il ne resterait donc pas d’autre « filtre spermatique » que la course de vitesse inévitable entre mâles et femelles.

Traitements proposés

Flore vaginale neutre ou basique : F/VB en vide 5F t, 8F t, 34VBd, 13F t, 30VB d…
Flore vaginale acide : FVB en plénitude :
-IUMO : 18Vd, 14Ft, 19Vd, 24VBt
-Traitement dans les 5 éléments, par exemple une dérivation : 38VBd, 43Ed, 5GIt.
-Régulation : 18Vt, 14Fd, 6MCt, 40VBt, 42VBt, 37VBt
Dans les deux cas, stimuler l’ovaire correspondant, droite ou gauche : 12Rte t, 29E t, 4Rte t, 21Rte t, 9R t chauffé.

NB : L’observation étant faite sur un nombre réduit de femmes, je ne fais que proposer une idée concernant le lien éventuel entre l’ovulation et le sexe de l’enfant.

La recherche est ouverte…

Partager sur :

Infos de l'auteur

Anne-Sophie Guillonnet

Anne-Sophie Guillonnet a fait ses études d'acupuncture traditionnelle au centre Imhotep de 2003 à 2006. Installée dès la fin de ses études à St Nazaire en sud Bretagne, elle pratique toujours à son cabinet. Toujours en recherche de comprendre toujours plus, elle partage volontiers ses nouvelles idées et aime transmettre l'acupuncture d'une manière générale (stages, conférences...).

Laisser une réponse