Les talents cachés de la fièvre

0

Il a été démontré que la guérison spontanée, ou en tout cas inexpliquée, de certains cancers survenait après un épisode de forte fièvre. A la lumière de cette information, on réalise combien est préjudiciable la prise d’un antipyrétique face à la moindre hausse de température corporelle.

En énergétique, on sait que la fièvre est une saine réaction qui intervient lorsque l’énergie défensive (wei) lutte contre l’énergie dite perverse (xie, fong) : il faut donc laisser le corps faire son travail de nettoyage.
Malheureusement, l’organisme, trop sollicité par ailleurs, manque de cette énergie sentinelle qui permet d’engendrer la fièvre.
D’où l’importance pour nous, en bon ouvrier, de veiller à ce que cette énergie Wei soit toujours vigoureuse.

Partager sur :

Infos de l'auteur

Mathilde Fenet

Mathilde Fenet est diplômée du Centre Imhotep depuis 2003. Après avoir exercée en région parisienne et en Suisse. Elle est actuellement installée en Saône-et-Loire dans la région de Paray Le Monial. Elle a aussi crée les Echos du Qi, revue du Centre Imhotep.

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.