A la recherche des animaux dans la symbolique des points…

0

Quand on lit « L’Esprit des points », de Philippe Laurent, on se rend compte que, parmi les images et commentaires expliquant les caractères de chaque point, des animaux se glissent par-ci, par-là. Certains mêmes se retrouvent assez souvent. Les chinois, qui ont nommé les points, ont observé le Ciel, la Terre, les êtres qui la peuplent, ils ont essayé de comprendre et d’expliquer la nature avec laquelle ils vivaient, probablement plus en symbiose que nous aujourd’hui. Par cette observation, ils ont eu la révélation des méridiens qui les ont amenés à l’acupuncture traditionnelle. Pour faciliter la compréhension des points, ils ont utilisé des images, des métaphores connues de tous comme les animaux. Certains animaux sont utilisés pour décrire une partie du corps, d’autres pour expliquer les propriétés d’un point. Alors partons à la recherche de tous ces animaux qui occupent « L’Esprit des points ».

Les oiseaux

L’animal le plus cité est sans conteste l’oiseau.
Il se retrouve dans les points suivants : 6P, 8E, 15 E, 16 E, 17 E, 19 E, 18 IG, 22 V, 38 V, 58 V, 67 V, 17 TR, 10 VB, 28VB, 9 TMO, 15 JMO.
Le creux osseux que l’on retrouve dans les points : 12 GI, 19 GI, 3 E, 31V, 32V, 33V, 34V, 14 TR, 15 TR, 1 VB, 25 TMO évoque le creux que l’on ressent entre les plumes d’une aile d’oiseau.
Le 8 VB évoque un piège pour prendre les oiseaux.
En dehors des points de la vessie (31V, 32V, 33 V, 34, 38 V, 58 V et 67 V) qui sont tout de même sur le Tae YANG, donc le grand YANG, l’axe le plus superficiel, tous les points sont situés sur le haut du corps : bras, tête, thorax et abdomen (28 VB). L’Homme évolue entre Ciel et Terre et l’Homme lui-même est divisé en trois foyers, que l’on peut associer au Ciel, à L’Homme et à la Terre. Le foyer supérieur est celui qui est connecté au Ciel. Dans le livre, il est dit que le thorax reçoit l’énergie du Ciel. L’oiseau est l’animal lié à l’air et il a donc un lien avec les poumons protégés par le thorax. Il peut être également classé dans l’élément Feu.
D’ailleurs, l’oiseau est le messager entre le Ciel et l’Homme. Son langage est associé au langage des dieux. L’oiseau est également symbole de liberté.
Certains noms d’oiseaux sont précisés :
On retrouve l’hirondelle dans le 6P, et le 17 E. En Chine, on pensait que les hirondelles disparaissaient à l’équinoxe d’automne, dans l’Eau pour passer l’hiver, et qu’elles réapparaissaient à l’équinoxe du printemps, accompagnant les rites de fécondité. Dans ce livre, l’hirondelle est une mère, elle couve sa nichée (17 E) ou élève ses petits (6P).
Le faucon appartient au caractère du 16 E. La fauconnerie est originaire d’Asie centrale, et les premières traces remontent à 35 siècles. Dans ce caractère, le faucon est donc l’oiseau apprivoisé par l’homme.
La grue se retrouve au 58 V et peut-être au 18 IG car on y parle d’un échassier avec une aigrette et qui est criard, c’est la réputation de la grue. La grue est un symbole de longévité, de sagesse et d’élévation de l’esprit.
Le pigeon est cité dans le 15 JMO. Si le thorax est comparable à un oiseau, avec les côtes comme des ailes déployées, alors l’appendice xyphoïde est la queue. Cet oiseau a une longue queue, c’est le pigeon voyageur.

Les reptiles

Dans ce livre, sont également évoqués des reptiles.
La scapulomancie était une pratique en Chine, qui consistait à brûler des carapaces de tortue, la partie dorsale ou le plastron, pour présager des évènements dans les craquelures provoquées par la brûlure. Les craquelures provoquées produisaient la forme et le son bǔ (divination en chinois).
On retrouve la carapace de tortue, et cette pratique ancestrale dans les points : 26 E, 14 IG, 5 TR, 36 VB. La carapace est également présente dans le caractère du 15 E. La tortue fait aussi partie des nombreux alias du 1 TMO.
Le serpent est un alias du 7 GI. Ce point est appelé ainsi à cause de sa localisation particulière, sur l’avant-bras, au bout de la tête de serpent.
Le serpent est également présent dans le caractère du 38 E.
Le serpent est associé à la Terre, parce qu’il rampe sur elle, à l’opposé de l’oiseau associé à l’air, au Ciel.
Le lézard et le caméléon sont les animaux du 25 V. Le lézard, dans sa symbolique, est proche du serpent, mais il est plus amical, plus fidèle, ou proche du dragon.
Le caméléon fait bien sûr référence à la métamorphose, la transformation.
Enfin, le dragon est présent en deux points : 2 R et 1 TMO.
En Chine, le dragon représente la force de la nature, c’est le symbole impérial. Il est associé aux 5 éléments : Bois (dragon vert), Feu (il crache du Feu), Métal (le 9), Eau (il vit dans l’eau)…

Les insectes et arachnides

Les insectes sont également présents dans « L’esprit des points ».
On les retrouve dans : 10 Rte bis, 12 IG, 12 V, 20 VB, 31 VB, 16 TMO.
Le ver à soie se retrouve dans les points : 4 Rte, 6 C, 38 V et 6 MC.
Le ver à soie est la larve du papillon qui fabrique le fil de soie.
Apparu en Chine, on dit que tout commença par une tasse de thé. Une princesse buvait son thé sous un mûrier. Un cocon tomba dans sa tasse. Voulant le retirer du pouce et de l’index, elle tira un fil qui se déroula, se déroula… Le fil de soie, « blanc comme la neige, léger comme les nuages », est devenu le symbole du lien entre le Ciel et la Terre, entre les immortels et nous.
On retrouve le grillon dans la symbolique du 8 VB.
Le ver à Bois est nommé dans le 5 F.
Le taupin se retrouve dans le 1 TMO et le 18 TMO. Cet insecte, appelé « ver fil de fer » ou mineur, est associé à l’élément métal.
Le scorpion, n’étant pas de la famille des insectes, mais plutôt des arachnides, se retrouve dans le 45 E. Le scorpion est un animal résistant, combatif, qui va jusqu’au bout.

Les coquillages

Le cauri est un coquillage qui était utilisé comme monnaie en Chine, à partir de la dynastie des Shang. Il est cité dans les points : 1P, 3P, 13 Rte, 35 E, 8 C, 9 IG, 30 V, 16 TMO.

Les poissons

Le poisson appartient au caractère du 10 P. L’éminence thénar est comparée, en Chine, au ventre du poisson. Il est également présent dans les points : 20 TR, 57V, 1 TMO et 3 JMO. Il est symbole de vie et de fécondité.

Les mammifères

Pour finir, je vais citer tous les mammifères qui peuplent ces pages.
Le tigre se retrouve dans le 4 GI, le 37 E, le 39 E, le 19 TR et le 5 VB.
Il est symbole de puissance et de royauté, il appartient à l’élément Métal (tigre blanc).
L’ourse, nom de la constellation « la grande ourse », est présente dans les points : 5 GI, 10 TMO et 21 JMO.
Le singe est l’animal du point 15 GI. Le singe est malin et subtil. Sa queue est préhensible.
Le lapin est l’animal du 32 E. Il est associé à la lune, la féminité…
Le chien est présent dans les points 18 GI, 10 E et 22 JMO. Il fait irruption soudainement. Dans le 19 TR, le chien est noir. Dans le 32 E, un homme est comme un chien devant son maître.
Le chien est le compagnon fidèle de l’homme. Dans le 4 VB, on a un homme rassasié par la consommation de la viande de chien. Dans le 2 R, on a également de la viande de chien rôtie. Le chien appartient à l’élément Bois.
L’agneau est cité dans le 1F. C’est l’animal innocent, sacrifié. Il appartient à l’élément Bois.
Les bovidés, tel que le bœuf ou le veau sont présents dans les points : 35 E, 41 E, et 11 IG. Ce sont des animaux puissants mais calmes, plutôt YIN. Ils appartiennent à l’élément Terre.
Le cheval aux membres puissants est présent dans les points 37 E et 39 E. Comme pour le dragon, les chinois aimaient cet animal. Il appartient à l’élément Métal.
Le porc est dans le caractère du point 28 V. Il est symbole d’opulence, de richesse. Il appartient à l’élément Eau.
Le troupeau se retrouve dans le 11 VB et le 44 VB.
Pour finir, on parle de viande dans les points suivants : 10 P, 12 E (animal sacrifié), 6 C, 2TMO (rognons), 8 TMO et 24 JMO.

Voici donc un inventaire complet des animaux que l’on retrouve dans la symbolique des points. En fonction du vocabulaire, des paroles de nos patients, on peut s’amuser à chercher une signification dans la symbolique des points et y retrouver nos « amis les animaux » !

Partager sur :

Infos de l'auteur

Isabelle Port, acupunctrice traditionnelle à St-Nazaire, s'est formée au centre Imhotep. Passionnée de danse, d'écriture, de dessin, et de symbolique, elle continue ses recherches, allant toujours plus loin dans la quête de la vérité...

Laisser une réponse